Formation Taxi initiale

Bénéficiez d’un coaching individuel et personnalisé pour cette formation : contactez-nous !

LE + DE NOTRE FORMATION : NOUS VOUS PRETONS UN VEHICULE LE JOUR DE L’EXAMEN PRATIQUE

Cette formation s’adresse à toute personne désireuse de passer l’examen taxi.

Durée : une fois inscrit, le stagiaire peut assister aux séances présentielles hebdomadaires (chaque samedi de 9h00 à 17h00) de manière illimitée jusqu’à sa réussite à l’examen. A ceci s’ajoutent 4 heures de conduite avec une véhicule taxi à double commande.
NB : environ 8 séances présentielles sont nécessaires afin de maitriser les différents sujets qui feront l’objet de l’examen.

Lieu de la formation : 22 rue des Venets 92000 Nanterre

Prix : 1 200 euros (le CFCT92IDF n’est pas soumis à TVA).

NB : 400 euros de caution seront également à verser lors de l’inscription dans le cadre de la formation pratique réalisée avec le véhicule de l’école.

Modalité de suivi de la formation : en présentiel avec un accès à notre plateforme de formation e-learning

Programme de formation :

Le programme de formation indiqué ci-dessous a été établi conformément aux dispositions de l’arrêté du 6 avril 2017. Il s’articule autour de 2 axes : l’axe théorique et l’axe pratique.

Formation théorique

A. Réglementation du transport public particulier de personnes
– Connaître la réglementation s’appliquant aux différents modes de transports publics particuliers : taxis, VTC, véhicules motorisés à deux ou trois roues ;
– Connaître la réglementation relative à l’utilisation de la voie publique pour la prise en charge de la clientèle pour les différents modes de transports publics particuliers ;
– Connaître les obligations générales relatives aux véhicules ;
– Connaître les obligations relatives au conducteur : conditions d’accès et d’exercice de la profession, obligations de formation continue ;
– Connaître la composition et le rôle des divers organismes administratifs, consultatifs et professionnels ;
– Connaître les autorités administratives et juridictions compétentes dans le cadre de l’activité du transport public particulier de personnes ;
– Connaître les obligations du conducteur en matière d’assurance, l’identification des assurances obligatoires et les conséquences à ne pas être assuré ;
– Connaître les agents susceptibles de procéder à des contrôles en entreprise ou sur route et leurs prérogatives respectives ; savoir présenter les documents relatifs au conducteur et au véhicule ; – Connaître les sanctions administratives et/ou pénales encourues en cas d’infraction à la réglementation ainsi que les voies et délais de recours ;
– Connaître les règles relatives à la prise en charge des personnes à mobilité réduite ;
– Avoir des notions sur la réglementation s’appliquant aux transports collectifs assurés sous la forme de services occasionnels ainsi que sur le transport à la demande ;
– Avoir des notions sur les règles s’appliquant aux pratiques de covoiturage entre particuliers et aux offres de transport privé ;
– Connaître les dispositions relatives aux intermédiaires, en ce qui concerne la relation avec le conducteur.
Compétences spécifiques taxi
– Connaître le fonctionnement des équipements spéciaux obligatoires et du terminal de paiement électronique ;
– Connaître l’articulation entre les réglementations nationales et locales ;
– Connaître le régime des autorisations de stationnement ;
– Connaître les règles de tarification d’une course de taxi ;
– Connaître les activités complémentaires ouvertes aux taxis : services réguliers de transport, transport assis professionnalisé (TAP).

B. Sécurité routière
– Savoir appliquer les règles du code de la route (signalisation, règles de circulation, comportement du conducteur, usage ceinture de sécurité, utilisation des voies dédiées…) ;
– Connaître et éviter les risques liés à l’alcoolémie, l’usage de stupéfiants, la prise de médicaments, le stress, la fatigue ;
– Connaître les principes de conduite rationnelle pour économiser le carburant, réduire le bruit et préserver le matériel et l’environnement ;
– Savoir appliquer les règles de sécurité concernant l’utilisation des téléphones et ordiphones dans les véhicules ;
– Savoir respecter les obligations en matière d’entretien et de visite technique des véhicules ; – Savoir appliquer les règles de conduite à tenir en cas d’accident (protection des victimes, alerte des secours, premiers secours à porter…) ;
– Savoir rédiger un constat amiable d’accident matériel ;
– Connaître les sanctions des infractions au code de la route ;
– Connaître la réglementation du permis de conduire (permis à points, permis probatoire, annulation, invalidation et suspension de permis) ;
– Savoir prendre en charge des passagers et leurs bagages en assurant la sécurité des personnes et des biens.

C. Gestion
1 – Connaître et savoir appliquer les principes de base de gestion et de comptabilité :
– connaître les obligations et documents comptables ;
– connaître les charges entrant dans le calcul du coût de revient et les classer en charges fixes et charges variables ;
– connaître les principes de base pour déterminer le produit d’exploitation, le bénéfice, le résultat, les charges, le seuil de rentabilité ;
– connaître les principes de l’amortissement.
2 – Connaître les différentes formes juridiques d’exploitation (EI, EIRL, EURL, SARL, SASU, SCOP…) ; – connaître les modes d’exploitation (exploitation directe, location-gérance…).
3 – Connaître les différents régimes d’imposition et déclarations fiscales.
4 – Connaître les différentes formalités déclaratives.
5 – Connaître la composition et le rôle des chambres des métiers et de l’artisanat.
6 – Savoir définir les différents régimes sociaux (régime général, régime social des indépendants) ; comprendre les principes de cotisations et prestations par branche (maladie, vieillesse, chômage…).
7. Compétences spécifiques taxi
– Connaître les règles de détaxation partielle de la taxe intérieure sur la consommation des produits énergétiques (TICPE) ;
– Connaître la réglementation relative à la taxe de stationnement.

D. Connaissance du territoire et de la réglementation locale
– Connaître le territoire d’exercice de l’activité : les principaux lieux, sites, bâtiments publics et les principaux axes routiers ;
– Connaître la réglementation locale en vigueur.

E. Langue française
1 – Comprendre un texte simple ou des documents en lien, notamment, avec l’activité des transports.
2 – Comprendre et s’exprimer en français pour :
– accueillir la clientèle ;
– comprendre les demandes des clients ;
– interroger les clients sur leur confort ;
– tenir une conversation neutre et courtoise avec les clients durant le transport ;
– prendre congé des clients.

F. Langue anglaise
Comprendre et s’exprimer en anglais, au niveau A2 du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues, pour :
– accueillir la clientèle ;
– comprendre les demandes simples des clients ;
– demander des renseignements simples concernant le confort de la clientèle ;
– Tenir une conversation très simple durant le transport ;
– prendre congé des clients.

Formation pratique

A. Conduite et sécurité
1. Conduite en sécurité et respect du code de la route
– Intégrer son véhicule dans la circulation sur les différents types de réseaux et d’environnements routiers (agglomérations denses, routes hors agglomération, voie rapides, autoroutes) ;
– Respecter l’ensemble des règles du code de la route en circulation : signalisation, limitations de vitesse, priorités, usage des voies, croisements, dépassements… ;
– Rechercher visuellement les informations : regarder, percevoir et trier les informations sur les situations de conduite, contrôler dans les rétroviseurs, contrôler des angles morts en vision directe… ;
– Analyser les situations de conduite et prévoir leurs évolutions (détecter les indices utiles, comprendre les intentions des autres usagers …) ;
– Adapter l’allure aux circonstances (type et état de la route, densité de circulation, conditions météorologiques) ;
– Respecter les distances et marges de sécurité ;
– Respecter les autres usagers et apporter toute la vigilance nécessaire aux usagers vulnérables (piétons, deux-roues) ;
– Appliquer les principes d’éco-conduite.
2. Souplesse de la conduite assurant le confort des passagers
– Utiliser de manière souple et rationnelle les commandes du véhicule : – lors des changements d’allure (utilisation des freins et de l’accélérateur) – lors des changements de direction (maniement du volant, trajectoire) – lors des changements de vitesse (sauf si boîte de vitesse automatique) · Anticiper les situations de conduite et leurs évolutions afin d’éviter les décélérations ou changements de directions brutaux (ajustement de l’allure à l’approche d’un feu tricolore, anticipation des décélérations…)
3. Prise en charge et dépose des clients et leurs bagages :
– Respecter la réglementation de l’arrêt et du stationnement ;
– Assurer la sécurité de l’arrêt par le choix de l’emplacement et le cas échéant par la gestion du risque (attirer l’attention des clients sur les véhicules circulant à proximité, utiliser les feux de détresse …) ;
– Manier correctement et précautionneusement les bagages (savoir porter des charges, charger et décharger sans abîmer les sacs et valises, savoir installer d’éventuels objets fragiles …) ;
4. Compétences spécifiques taxi
– Se faire héler en circulation par des clients dans le cadre de la maraude et s’arrêter en toute sécurité pour les prendre en charge ;
– Le cas échéant (dans la mesure où la réglementation le permet), utilisation des voies réservées à la circulation des véhicules des services réguliers de transports en commun.

B. RELATION CLIENT
1. Présentation générale et attitudes du candidat
– Avoir une tenue vestimentaire correcte et adaptée à l’activité ainsi qu’une bonne présentation générale ; · Avoir des attitudes et comportements adaptés (démarche, gestes, expressions, accueil des personnes à mobilité réduite) ;
– Être discret, courtois et respectueux du client.
2. Accueil, comportement durant le parcours et prise de congé
– Accueillir le client lors de sa montée dans le véhicule, de façon adaptée à l’activité ;
– Converser durant le parcours si le client le désire en restant neutre et discret ;
– Veiller aux éléments de confort (température de l’habitacle, radio…) ;
– Prendre congé du client lors de l’arrivée au point de destination, de façon adaptée à l’activité.
3. Vérification de l’état du véhicule avant et après la prestation
– Veiller au bon état et à la propreté du véhicule.

C. CONSTRUCTION DU PARCOURS ET ACCOMPAGNEMENT TOURISTIQUE
1. Élaboration et suivi du parcours
– Élaborer un parcours d’un lieu de prise en charge à un lieu de dépose des clients ;
– Utiliser un GPS (programmation, suivi de l’itinéraire) et utiliser un plan ou une carte routière ; · Adapter le parcours à d’éventuelles difficultés inattendues (embouteillages, travaux …).
2. Compétences spécifiques taxi
– Construire immédiatement, en réponse à la demande du client pris en charge, l’itinéraire le plus adapté en s’appuyant sur la connaissance du territoire ;
– Connaître et savoir appliquer la réglementation locale de l’exploitation des taxis
3. Délivrance d’informations touristiques et pratiques
– Délivrer des informations de base sur les sites et monuments d’intérêt culturel et touristique situés à proximité du lieu de l’épreuve et sur les lieux publics (gares, hôpitaux etc).

D. FACTURATION ET PAIEMENT
1. Établir le prix de la prestation, facturer et procéder à l’encaissement.
– Calculer le prix de la course / de la mission ;
– Etablir les documents (facture…) ;
– Encaisser le paiement, notamment avec un terminal de paiement électronique.
2. Compétences spécifiques taxi
– Utiliser des équipements spéciaux (compteur horokilométrique, dispositif lumineux, plaque, horodateur, imprimante) et le terminal de paiement électronique (TPE) et contrôler leur bon fonctionnement ;
– Connaître la tarification locale applicable ;
– Calculer le coût estimatif d’une course en fonction de la durée, de la distance  et des aléas de la circulation ;
– Etablir une facture.

Vous inscrire